Action Redaction

by Vice Vertu

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €8 EUR  or more

     

1.
04:15
2.
04:10
3.
4.
04:07
5.
03:37
6.
7.
03:17
8.
04:39
9.

credits

released November 9, 2015

tags

license

all rights reserved

about

Vice Vertu Brussels, Belgium

contact / help

Contact Vice Vertu

Streaming and
Download help

Track Name: Art De Vie
Je me permets de te tutoyer car je me sens proche de toi
T es ma confidente number one, le déversoir de mes émois
Routine pour moi, non jamais tu ne seras
T’es celle qui m as fait, qui m habites, t’es celle qui m envoies

Au septième ciel de mes états d âme, pour toi brule la flamme
D une passion dévorante, d’un voyage haut de gamme
Sur une longue route en macadam, on établit la trame
D’une histoire qui nous relie ad vitam aeternam

Music, Music, t’es ma façon d agir, de voir, de croire, de boire, t’es mon rapport à l’espoir
Music, Music, sur toi mes idées viennent s’asseoir, t’es mon journal intime aussi mon livre d’histoire
Music, Music, t’es l’amour, la haine, les contraires qui s’attirent, t’es le vice et la vertu
Music, Music, t’es les règles qui me mènent, ma ligne de conduite sur toi je jette mon dévolu

Me poster sur la scène, ressentir la présence,
D’une foule qui vient t offrir quelques pas de danse
Si la musique est mon moteur, le public est mon essence
Magic échange, qui fonctionne dans tous les sens

Que je sois l’écouteur ou bien l’écouté
La vibration m’attire oui le son me plaît
Dans les yeux des gens, je vois ton action
Sourires et frissons, décuplement des sensations

Ma vie est une tartine, musique sa confiture
Quand pollution m’entoure, j’ai besoin d’air pur
T’es mon luxe, ma religion, mon lopin de verdure
Vice Vertu monte le son pour dilater le mercure

Music, Music, t’es ma façon d agir, de voir, de croire, de boire, t’es mon rapport à l’espoir
Music, Music, sur toi mes idées viennent s’asseoir, t’es mon journal intime aussi mon livre d’histoire
Music, Music, t’es l’amour, la haine, les contraires qui s’attirent, t’es le vice et la vertu
Music, Music, t’es les règles qui mènent, ma ligne de conduite sur toi je jette mon dévolu

J’en place une pour mes débrouillards qui galérent vers la gloire
Qui travaillent très tard pour sortir du fond des placards
Puis j’en place une pour les patrons les gars du haut des échelons
Mes lumières, mes stars, les lumières de nos ambitions

Music, Music, t’es ma façon d agir, de voir, de croire, de boire, t’es mon rapport à l’espoir
Music, Music, sur toi mes idées viennent s’asseoir, t’es mon journal intime aussi mon livre d’histoire
Music, Music, t’es l’amour, la haine, les contraires qui s’attirent, t’es le vice et la vertu
Music, Music, t’es les règles qui mènent, ma ligne de conduite sur toi je jette mon dévolu
Track Name: Ascension
Dans l’antre de mes nuits
Libre philosophie
La le stress est enfuit
Et rien ne me retiens
Je m’en vais au combat
Rejoindre les grandes causes
Marley ou Mandela
De mes nuits sont les proses

Reprendre sur le monde
Une lueur de justice
Dominant, dominé
Eradiquer ce vice
Le sourire comme arme
On gagne le combat
Et c’est la paix dans l’âme
Que le soldant s’en va

La beauté de mes nuits
Fait défaut à mes jours
Mes idéaux s’enfuient
Dans un compte à rebours
Revers de la médaille
Mes rêves sont utopie
Le thème de ma bataille
Changer mes jours en nuits

L’envers de mon sommeil
C’est la réalité
T’interdisant l’éveil
D’un idéal de paix
Et cette réalité
Qui nous rappelle à l’ordre
Travailler pour manger
Nageons leur désordre

Les jours volent mon espoir
D’un sourire des humains
Des guerres, des bagarres
Le sang coule sur nos mains
Toujours pour les mêmes choses
Terres, pouvoir
Bienvenue Messieurs, Mesdames
Dans le grand abattoir

Venez donc dans mes nuits
Savourer la victoire
D’un monde sans conflit
Ou rien n’est provisoire
Ou l’homme n’est pas réduit
A ses simples avoirs
Tes jours sont mon ennui
Mes nuits sont ton espoir

Il n’y a plus rien qui m’étonne
La drogue, le sida
Tes jours sont monotones
C’est ce qu’on veut faire de toi
Un fauve qui s’embete
Qui rapporte à l’état
Une petite marionnette
On te dicte le pas

On a chacun son rôle
Pour être divisé
On est tous dans la geôle
Du monde qu’ils ont créé
Il y a tous ces crétins de pauvres
Et ces connards de riches
Que tu sois l’un ou l’autre
T’es le chien dans la niche

Et tu aboies sans cesse
L’autre c’est le problème
Et sans délicatesse
Tu te détruits toi-même
T’es l’esprit criminel
De ta propre entité
La seule choses que tu bêle
C’est ton identité

Il n’y a qu’en trouvant l’autre
Que tu trouveras toi-même
Je pense que tu te vautres
En cherchant les problèmes
La source est dans ton âme
Ne regarde pas autour
Ta vie n’est pas un blâme
Tu manques juste d’amour

Tu en auras si tu en donnes
Partout autour de toi
C’est comme ça qu’on fonctionne
L’unité c’est ma foi
Il n’y a que des belles couleurs
Et aucune différence
La beauté dans ton coeur
Crée les interférences

Laisse toi donc emporter
Dans le monde de ma nuit
Mes rêves sont l’opposé
Du jour qui te détruit
La nuit réparatrice
C’est bien comme ça qu’on dit
De ma joie la matrice
Vidange de mes conflits

Tu peux lâcher du lest
Arrêter de t’en vouloir
Sortit de ton grand test
Te regarder dans le miroir
Les larmes sont de joie
Il n’y a pas de désespoir
Tout est beau même le froid
Et l’amour est à boire

Mes rêves sont la beauté
De cette vie cruelle
Ma positivité
Cette belle étincelle
Qui me permet d’avancer
A travers les ruelles
Des jours empoisonnés
Que nous offre la belle

Planète qui nous berce
De ses atrocités
Sur laquelle je déverse
Toute ma médiocrité
C’est l’homme en général
Et pas ma propre vie
Qui font que je déballe
Ma colère en conflit

Mon désarroi j’étale
Sur ce papier d’horreur
Et toi tu crois bêtement
Que je vis tous les malheurs
D’un monde agonisant
Sans vertus ni pudeur
Dans lequel j’aime les gens
Mais pas toutes leurs valeurs

Je suis comme cette chanson
Un mélange d’humeurs
Un peu de contradiction
Et beaucoup de stupeur
Telle est mon entièreté
Dur de trouver l’odeur
Je suis triste, fâché
Joyeux comme le bonheur

Représentant du doute
Il n’y a pas de vérité
Cachées derrière les croutes
Personne ne voit les plaies
Toute cette immensité
Et je me noies dedans
Merde, responsabilité
Jusqu’ou est-ce qu’on m’attend

Si t’as juste un peu de coeur
Tu t’en veux d’être riche
La pauvreté fait peur
Comme une balle dans tes dents
Tous veulent être vainqueurs
T’as la peur du jugement
Surtout quand c’est le dernier
Et maintenant je fous le camp

Dans l’antre de mes nuits
Libre philosophie
La le stress est enfuit
Et rien ne me retiens
Je m’en vais au combat
Rejoindre mes grandes causes
Marley ou Mandela
De mes nuits sont les proses
Track Name: Au Bout De Moi
Au bout de moi, j’ai tiré ma carapace,
Une façon de me retrouver, d’ôter le voile de ma face
Que m’impose la vie et les règles qui me mènent
A m’approcher le plus possible des modèles de l’espèce humaine (woywoy)
Car au dessus de l’abdomen
On a tous de l amour de la rancoeur et puis des peines
Au bout de moi, j’ai tiré ma carapace,
Une façon de me retrouver, une façon de me faire face

Cinq jours de fête, de partage, d’amitié, de casiers vidés, de règlement de vieux dossiers, classés, de discussions dont tu n’as retenu que la moitié, après, mais tu t’es vidé, t’es plus léger.

C’est clair j’ai fracturé mon âme pour aller voir à l’intérieur
J’ai vu la facture de mes drames et leur indélébile odeur
J’ai puisé dans mes erreurs, je les ai remises au goût du jour
J’ai pissé toute ma peur mais malgré tout j’en ai toujours

Je reste la farce que j’ai toujours été
Mes peines ne sont pas de glace, je n’arrive pas à les briser
Je pleurs toujours la mort d’un frère parti trop tôt
Même si derrière mon sourire, même si derrière mes mots
Je ne trouve pas solutions, c’est qu’il n’y a pas de problèmes
Je mets des gouttes à terres et j’écris des poèmes
Pour nourrir son âme et boycotter mes pleurs
Jusqu’au bout de moi-même il ne quittera jamais mon coeur

Briser, le masque faire tomber
Je tente de me retrouver jusqu’au bout de moi-même
Trouver ma vérité, mettre la main sur mon emblème
Briser, le masque faire tomber
Je tente de me trouver jusqu’au bout de ma personne
Savoir quelle est en moi la note qui le mieux résonne

Au bout de moi, j’ai tiré ma carapace,
Une façon de me retrouver, d’ôter le voile de ma face
Que m’impose la vie et les règles qui me mènent
A m’approcher le plus possible des modèles de l’espèce humaine

Les sourires qui m’harponnent
J’ai l’instinct Nicky Larson
Le tango des belles dames est une danse qui m’attire
Son caractère jouette et le venin qu’elle transpire
La chaleur dangereuse du jeu du feux des sentiments
J’aime me laisser absorber par leurs charismes enivrants
Ce que je dégage dans un regard et comment j’y résiste
Le surplus de la beauté d’une femme, parole d’artiste

J’aime le beau l’inaccessible et puis la considération
J’aime des coeurs être la cible, être le centre de l’action
Je suis le mec sensible qui vit sa passion à fond
De vouloir plaire à tout le monde sans en connaître les raisons
Décevant parfois en bout de cuite
Quand jaillit la lumière qui fait de l’ombre à ma conduite
Au bout de moi il y a des erreurs et des défauts
Chasse le naturel il reviendra toujours au goulot

Briser, le masque faire tomber
Je tente de me retrouver jusqu’au bout de moi-même
Trouver ma vérité, mettre la main sur mon emblème
Briser, le masque faire tomber
Je tente de me trouver jusqu’au bout de ma personne
Savoir quelle est en moi la note qui le mieux résonne

Pour accepter mes peines, mes défauts mes tourments
Avec modération, je dois vivre cet instant
Eviter l’implosion, prendre les devants
Ne pas laisser dans le fond de mon âme une bombe à retardement

Au bout de moi, pour savoir qui je suis
Faire vibrer mes instincts sans la peur du regard d’autrui
Au bout de moi, me connaître en entier
Maîtriser ma personne me permettra d’évoluer
Au bout de moi, car l’alcool désinfecte
J’auto-visite mon âme pour la guérir je m’introspecte
Au coeur de mes ténèbres j’ai vu mes vérités
J’en ai conscience je les accepte, avec elles j’avancerai

Briser, le masque faire tomber
Je tente me de retrouver jusqu’au bout de moi-même
Trouver ma vérité, mettre la main sur mon emblème
Briser, le masque faire tomber
Je tente de me trouver jusqu’au bout de ma personne
Savoir quelle est en moi la note qui le mieux résonne
Track Name: Inaccessible
Sentiment d’échec se rit de moi cet assassin,
Il débarque sur ma planète et me dit que je ne suis rien
Je n’ai pas conscience, entre la peur et l’envie,
De cette belle route en pente glissante que j’ai prise

Jamais satisfais, car plus rêveur qu’audacieux
Pas besoin de décrocher la lune, moi c’est le soleil que je veux
J’ai l’ambition, mais pas la fierté qui l’accompagne
Dans cette chanson, je voudrais sortir de mon bagne

Comme tout le monde, je voudrais toucher l’inaccessible
Je voudrais que mon image dans ton âme rende ton cœur sensible
M’approcher de la reconnaissance et de sa part glorieuse
Je voudrais que l’image dans laquelle tu me vois soit la plus radieuse

Je ne fais que prendre de l’élan, sans jamais démarrer
Je ne me satisfais que dans le « je voudrais »
Je m’éloigne du but, quand j’oublie le chemin
Grandir est une vertu quand vivre en est le grain

Le bonheur au loin
M’empêche de ramasser les fruits qui sont à ma portée
Le bonheur au loin
Ne doit pas m’empêcher de profiter de mes journées

J’aimerais faire une croix rouge sur toutes mes plaies ouvertes
On a que la chance qu’on se donne et je fus généreux
Les amis, les rencontres, la famille qui me fut offerte
N’ont fait que rendre jusqu’ici tous mes jours lumineux

Mes songes sont douteux, car le noir me fait peur
Mais l’herbe sous mes pieds n’est pas plus verte ailleurs
Je m’assois un instant pour contempler bonheur
Et j’aimerais t’en faire part comme on offre des fleurs

Comme tout le monde, je voudrais toucher l’inaccessible
Je voudrais que mon image dans ton âme rende ton cœur sensible
M’approcher de la reconnaissance et de sa part glorieuse
Je voudrais que l’image dans laquelle tu me vois soit la plus radieuse

Je ne fais que prendre de l’élan, sans jamais démarrer
Je ne me satisfais que dans le « je voudrais »
Je m’éloigne du but, quand j’oublie le chemin
Grandir est une vertu quand vivre en est le grain

Le bonheur au loin
M’empêche de ramasser les fruits qui sont à ma portée
Le bonheur au loin
Ne doit pas m’empêcher de profiter de mes journées
Track Name: Les Notes
On a servi des causes et parfois les plus cruelles
Car nos vibrations t’enivrent et rendent les paroles plus belles
On a accompagné des propagandes et des discours
Et dans d'autres circonstances les plus belles histoires d’amour

On travaille à la chaîne metteur d'humeurs en mélodies
On s'accorde en groupe, on vit en harmonie
On garde nos distances, sinon ça crée tension
Chacun reste à sa place sinon ça peut vite monter d’un ton

On revêt notre habit de mineurs pour explorer tes bas-fonds
La majeure partie du temps on travaille sur l’émotion
Notre arrivée dans ta bulle t'offre des bonnes sensations
Nos ondes sensuelles guident tes émois vers la perfection

De Bach à Bob, à travers les saisons
On représente l'identité de toute civilisation
On pimente les sens durant notre voyage dans cette vie
Qui s’étend de la création du monde à l’infini

Couchées sur le papier sous forme de points noirs ou blancs
Même si certains nous lisent quelque soit notre tempérament
Accompagnant les mots les images et les événements
Notre rôle c’est de faire partie de la B.O. de la vie des gens

Couchées sur le papier sous forme de points noirs ou blancs
Même si certains nous lisent quelque soit notre tempérament
Accompagnant les mots les images et les événements
Notre rôle c’est de faire partie de la B.O. de la vie des gens

On nous décline en gamme selon la beauté de notre notre armure
On nous structure On nous range en mesure
Ganja White et Simon nous consomment comme de la drogue dure
Ils offrent un éclat de lumière à tes pensées obscures

Manipulé à toutes les sauces parlé par toutes les bouches
Miroir des sentiments de tous ceux qui nous touchent
Notre langage universel est accessible par tous
On se répand dans les concerts les ruelles dans la brousse

Selon notre place dans le temps
Tu shakes ton Booty girl dès que tu nous entends
On groove on swing, en jazzy bossa ou Reggae
On détient toutes les clés pour que tu puisses danser

Cacophonie l'on devient quand tu ne nous maîtrises
Censurées parfois dû à la force de notre emprise sur ton âme qui depuis
Qu'elle nous a découverte
A décidé de rendre la beauté qu’on t’a offerte


Couchées sur le papier sous forme de points noirs ou blancs
Même si certains nous lisent quelque soit notre tempérament
Accompagnant les mots les images et les événements
Notre rôle c’est de faire partie de la B.O. de la vie des gens

Couchées sur le papier sous forme de points noirs ou blancs
Même si certains nous lisent quelque soit notre tempérament
Accompagnant les mots les images et les événements
Notre rôle c’est de faire partie de la B.O. de la vie des gens
Track Name: Jaloux D'eux (feat. Antoine Hénaut)
Si je suis jalousie c’est parce que je ne suis qu’amour
Je suis content pour lui mais j’aimerais être en son contour
Si je suis jalousie c’est parce que je ne suis qu’envie
Ha si j’avais une deuxième vie

Si je suis jalousie c’est parce que je ne suis qu’amour
Je suis content pour lui mais ne rentre pas dans le concours
Oui je suis jalousie c’est parce que je ne suis pas mort
Si seulement c’était mon seul tord

Je suis jalousie, je pense donc vous suis
Je suis insomnie, vous « deviens » la nuit
Je suis jalousie, j’y pense puis j’envie
Je suis accalmie face à vos ennuis

Jalouseur confirmé car je voudrais être comme toi
Bien dans ta peau bien dans ta tête et bien dans mes draps
Ce vice n’est qu’envie vivant assez loin du besoin
J veux être l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien

Jalouseur addict à la bonne impression
Addict à vos verdicts à la procuration
Je voudrais les seins de ta copine dans mes mains
Ton porte-feuille, tes connexions
Et je voudrais que tout le monde crie mon nom

Quand la routine de ma rétine voit mon petit train train dérailler
Dans la grandeur de mes pensées, celui que je ne serais jamais
Il y a celui que je suis et celui que j’aurais voulu naître
Entre l’écart de ces deux mondes, je vois un grand vide apparaître
Laissant place à la jalousie, ce sentiment malsain
Qui me fait me mentir à moi même et qui ne sert à rien
A part vider ma déception de ce que je n’arrive à paraître
A part pousser ma reflexion, que faut-il faire pour ne plus être?

Jaloux de: ce qui m’entoure et que j’aimerais posséder
Jaloux de: ton beau parcours et de ta personnalité
Jaloux de: jaloux de ton paraître dans lequel j’aimerais m’intégrer
Mais si tu venais à disparaître qui pourrais-je photocopier?
Jaloux de ne pas savoir te ressembler
Fatalité du temps présent comme s’il s’arrêtait d’avancer
Jaloux de: jaloux de ceux que j’aime et même si c’est dure à dire
Je les prends pour exemple et ce sont eux qui m’inspirent

Je suis jalousie, je pense donc vous suis
Je suis insomnie, vous « deviens » la nuit
Je suis jalousie, j’y pense puis j’envie
Je suis accalmie face à vos ennuis

Jaloux par ambition tant que ça me pousse vers le loin
Jalousie deviendra respect quand pour moi tout ira bien
Jalousie plus travail égale plus de chance d’avancer
Jalousie confondue dans haine égale stagner, plonger, sombrer

A toi de faire la part des choses et de décider de ce que tu deviens
De savoir faire quelque chose de ces sentiments malsains
En mal, en bien? Question d’interférences
Entre tes ambitions et ton intelligence

Quand la routine de ma rétine voit mon petit train train dérailler
Dans la grandeur de mes pensées, celui que je ne serais jamais
Il y a celui que je suis et celui que j’aurais voulu naître
Entre l’écart de ces deux mondes, je vois un grand vide apparaître
Laissant place à la jalousie, ce sentiment malsain
Qui me fait me mentir à moi même et qui ne sert à rien
A part vider ma déception de ce que je n’arrive à paraître
A part pousser ma reflexion, que faut-il faire pour ne plus être?
Track Name: Libre
Dans ce monde dur et brutal dans lequel tout nous assomme
C’est souvent plaintif et contre le système que nous sommes
Perte d’énergie que de vouloir résonner l homme
Cupidité, avarie du malin sera toujours la somme
Perdre mon temps à ressasser tout ce que je n’aime pas
M’enfermer dans un engrenage ne m apporte aucune joie
J’en ai marre de passer mes jours à souligner que rien ne va
Je veux changer de chapitre et dans le bonheur trouver ma voie

Si tu veux que ton corps soit libre
Travaille pour que ton âme s’enivre
Si tu veux que ton corps soit libre
Offre toi le plaisir de vivre

Ne cherche pas les problèmes, va vers les solutions
Essaie de te concentrer sur ce qui pour toi est bon
Offre ton bonheur plutôt que d’éponger la haine
Le verre à moitié plein te donnera bien meilleur haleine
Les révolutions deviennent souvent des effets de mode
Combien de capitalistes n’ont pas le Ché dans leur commande
Combattre le système c’est détruire son poing dans un parpaing
Certains sont contre le mal, moi je suis pour le bien

La haine te mord puisque t’as les crocs
L’amour pas mort tel est mon credo
La haine te mord sors de ton ghetto
L’amour pas mort t’élèvera plus haut

La meilleure façon de vider mon moteur de sa frayeur
C’est de prendre l’énergie de qui détient la bonne humeur
Un capteur dans mon cerveau, un capteur dans mon coeur
Pour éviter que mes pensées ne soient mon premier agresseur
Je réitère l action, le plus souvent possible
De ta rage, de ta haine, je suis un corps sensible
Contagieuse elle infecte même ceux qui n’en sont pas la cible
Elle se propage comme la peste et c’est compréhensible

Pour que ton corps soit libre
Travaille pour que ton âme s’enivre
Pour que ton corps soit libre
Offre toi le plaisir de vivre

Tu veux la révolution, moi je veux l’évolution
N’oublie jamais que dents pour dents nous laissera tous sans dentition
Haine et jalousie n’amèneront que la répression
Dans cette putain de vie de merde pour tout le monde il y a du bon
Niquer le système, c’est comme arrêter du dealer
Le roi est mort, vive le roi, il sera remplacé dans l’heure
Ce n’est que reporter le problème le temps d’éponger ta sueur
Je ne connais aucun combattant de la haine qui soit sorti vainqueur

La haine te mord puisque t’as les crocs
L’amour pas mort tel est mon credo
La haine te mord sors de ton ghetto
L’amour pas mort t’élèvera plus haut
Track Name: Pilouface
On clean tout, faut qu’ ça paraisse sans traces
On te maquille au détergeant, on te photoshop la face
Il faut que ça brille dans tout ce brouillard, le tout sans faire de frasques
Quand les médias véreux te parlent, regarde derrière le masque

Y a le décors et puis l’envers
Il n’y a pas d’ombre sans lumière
A force de trop jouer à pile
Tu finis par perdre la face
Y a pas de tort ni de raison
Y a que de la désinformation
Et celui qui croit tout savoir
N’est que le dindon de la farce

On construit des stades flambants neufs, déplacement des populations
La valeur ajoutée du sport, la drogue et la prostitution
On t’Israël, te Palestine, pour moi, c’est de la ségrégation
On te parle d’Islam radical, le pétrole en post-production
On trouve ce qu’on veut sur le web, surtout de la masturbation
On fait semblant d’aider l’Afrique pour mieux pratiquer l’extraction
Prix Nobel de la paix, fair-play, moi je dis: « vive la corruption »
La censure de la réflexion, bienvenue dans ce grand diner de con

Elle nous procure du plaisir, nous divise, nous assoit
C’est par centaines de litres que tous les jours on la boit
Elle nous berce d’illusions, nous hypnotise, nous fait rêver
Elle est à prendre avec pincettes, cette image elle est danger

Prend garde aux pixels
Ils tirent les ficelles
Prend garde aux médias
Ils savent tout de toi

Y a le décors et puis l’envers
Il n’y a pas d’ombre sans lumière
A force de trop jouer à pile
Tu finis par perdre la face
Y a pas de tort ni de raison
Y a que de la désinformation
Et celui qui croit tout savoir
N’est que le dindon de la farce

Prend garde aux pixels
Ils tirent les ficelles
Prend garde aux médias
Ils savent tout de toi

Dérèglement climatique voilà le doute est installé
On te crise économique, marché du luxe en bonne santé
On t’illuminati, la parano, la conspiration
On donne à ta bonne conscience des envies de révolution
Livre de face ouvert, tous les jours à la page
Prisonnier de la toile comme un oiseau on cage
On clique, on like, on partage la puissance de l’image
J’veux voir tout le monde les mains en l’air, ceci est une prise d’otage

Prend garde aux pixels
Ils tirent les ficelles
Prend garde aux médias
Ils savent tout de toi

On clean tout, faut qu’ ça paraisse sans traces
On te maquille au détergeant, on te photoshop la face
Il faut que ça brille dans tout ce brouillard, le tout sans faire de frasques
Quand les médias véreux te parlent, regarde derrière le masque